ÊTRE ADHERENT.E

L’adhésion vous permet… 
  • De recevoir la Feuille du CHENE, notre petit journal des adhérents, pour être tenu informé de tout ce qui se passe au sein de l’association : évènements, nouvelles des pensionnaires, focus sur des espèces sauvages, conseils et témoignages… De nombreuses rubriques vous permettent de mieux comprendre nos actions ;
  • De participer à notre dîner des adhérents qui a lieu en Septembre ;
  • D’être invité.e à notre Assemblée Générale annuelle afin de connaitre nos résultats et élire notre bureau ;
  • D’obtenir un reçu fiscal (66% du montant de votre adhésion est déduit du montant de vos impôts sur le revenu)
  • De participer à une réflexion collective sur les projets que nous entreprenons au quotidien, pour protéger la biodiversité et sensibiliser le grand public.
Adhésion particuliers

Imprimez le pdf et découpez un bulletin

Adhésion entreprises et organisations

Imprimez le pdf et découpez un bulletin

0
adhérents
2021
0
adhérents
2020
0
adhérents
2019
0
adhérents
2018
0
adhérents
2017
0
adhérents
2016

ÊTRE DONATEUR

Les dons financiers

En même temps que votre adhésion, votre parrainage phoque, ou à tout moment dans l’année, vous pouvez nous soutenir via un don financier. Celui est également déductible à 66%.

Vous pouvez nous envoyer un don par courrier, en chèque ou en espèces : n’oubliez pas de nous joindre vos coordonnées postales, téléphoniques et votre e-mail afin que nous puissions vous envoyer un reçu fiscal par la suite.

Dons à envoyer au 12 rue du Musée,
76190 Allouville-Bellefosse,
“Hameau Bouillot”

Vous pouvez également faire un don en ligne :

Les dons matériels

Les dons matériels sont fortement appréciés pour notre Centre de Sauvegarde. Nos besoins réguliers : journaux de presse quotidienne (sans agrafes), ramequins en céramique ou verre, gants de jardinage, sacs poubelle (50L / 100L), éponges, savon liquide pour les mains, compresses, miel, gants latex jetables (M/L),…

Si vous avez envie de nous aider et souhaitez connaître nos besoins actuels en matériel, merci de contacter directement l’équipe à cliniquechene@orange.fr ou au 02 35 96 06 54.

Les legs

Le CHENE est reconnu d’intérêt général grâce à son activité de protection de l’environnement. Grâce à cela, notre association est habilitée à toucher les legs. Votre legs sera utilisé pour le bien-être des animaux ainsi que pour la viabilité de notre association qui souhaite œuvrer encore longtemps et continuer sa mission.

Le legs est un acte désintéressé que toute personne désireuse d’aider la faune sauvage peut faire. Il y a plusieurs façons de faire un legs : par testament chez le notaire ou par testament olographe.

N’hésitez pas à nous contacter au 02 35 96 06 54 pour toute information complémentaire.

ÊTRE PARRAIN / MARRAINE DES PHOQUES

Prochaine opération de parrainage en été 2022

Tous les ans, notre Centre de Sauvegarde reçoit des bébés phoques retrouvés seuls, sans leur mère. Nous les prenons en charge jusqu’à ce qu’ils soient en âge de se débrouiller puis nous les relâchons dans leur milieu naturel. Leur réhabilitation nécessite une prise en charge financière importante : nourrissage, soins médicaux, entretien des structures (bassins, enclos et boxes), ainsi qu’une mobilisation humaine conséquente.

 

Vous pouvez contribuer au sauvetage de ces jeunes phoques veaux-marins chaque été, en devenant parrain ou marraine. Le parrainage consiste en un don unique spécialement dédié aux phoques que nous réhabilitons :

– Ce don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%

– Vous recevrez deux bulletins par e-mail contenant des informations sur vos filleuls

– Vous serez invité.e à participer à leur remise en liberté en milieu naturel

Devenir parrain ou marraine

Pour soutenir financièrement nos missions de sauvetage des phoques veaux-marins et bénéficier des avantages des parrains et marraines, deux choix s’offrent à vous :

  • contribuer à notre cagnotte en ligne (lien ici)
  • envoyer votre don de parrainage par courrier (parrainage)

Un reçu fiscal vous sera envoyé plus tard lorsqu’il aura été enregistré par notre comptable

Témoignages des parrains et marraines

J’ai beaucoup d’admiration pour le travail que fait l’équipe et l’association. Comme chaque année, tant de bébés phoques sont retrouvés abandonnés et sauvés grâce au CHENE. Ce travail coûte très très cher et nous devons les aider car ils ne pourront pas continuer sans notre soutien. Pourquoi je parraine un phoque ??? Inconsciemment, de nombreux phoques ont aidé les scientifiques à récolter ces dernières années des données sur les coins les plus reculés des océans de la planète, faisant avancer la recherche sur le réchauffement climatique ou les prévisions météorologiques. Je suis une marraine assidue et le resterai. Si quelqu’un hésitait à adhérer je lui ferais lire la revue « La Feuille du CHENE » et je pense avoir une adhésion en retour.
Nous avions 2 phoques parrainés pour nos petites filles jumelles, lesquelles se sont intéressées à leurs maladies et soins et sont venues à Yport pour les voir repartir en mer et ensemble ; « leurs chers deux petits phoques ». Le premier parrainé étant décédé, nous avions pu en évoquer le sujet difficile et délicat de la disparation du petit phoque malade et le « remplacer » par un autre qui a été soigné et s’en est sorti ! Tout cela a été fort émotionnellement et expliqué, sans drame pour les deux petites filles de 4 ans ! La saison 2017 était la première fois que nous parrainions, cela a été fait après une visite au Centre, lieu où nous souhaiterions revenir avec nos petites filles pour être au plus près des situations, car avec de la pédagogie adaptée aux enfants (maladies, soins et sauvetage ou décès), nous pourrions en effet poursuivre les parrainages, pour d’autres animaux. Pour ceux qui hésitent à parrainer un phoque, je réponds : pourquoi de l’hésitation quand cette situation permet d’aborder de nombreux sujets écologiques actuels ?
J’aime cette façon de donner moins anonyme qu’un simple chèque de don et j’espère voir un jour le moment où l’animal est relâché dans son milieu naturel. Le sauvetage des animaux sauvages coûtent cher en nourriture, en soins, en heures de présence auprès de l’animal. C’est un privilège extraordinaire et émouvant d’être invité au relâcher de l’animal. Ainsi un lien précieux est créé entre un animal et un humain. Ce sont trop souvent les activités humaines qui provoquent la mort ou les blessures des animaux sauvages alors voilà une occasion de réparer et le CHENE obtient de bons résultats de sauvetage.
to top